Espace de liberté des cours d’eau

POUR UNE MEILLEURE GESTION DES RISQUES FLUVIAUX!

Certains cours d’eau sont reconnus pour réagir fortement lors de pluies ou d’événements climatiques extrêmes, occasionnant des coûts d’intervention importants et de nombreux désagréments pour les riverains.

Devant les nombreux défis relatifs à la dynamique des cours d’eau et dans la perspective d’y trouver des solutions novatrices et intégrées, Abrinord, en collaboration avec trois universités et la MRC d’Argenteuil, a initié un projet faisant appel à une approche de gestion prometteuse : L’ESPACE DE LIBERTÉ DES COURS D’EAU !

QU’EST-CE QUE L’ESPACE DE LIBERTÉ?

Espace de liberté = Espace d’inondabilité + Espace de mobilité + Espace intégré (milieux humides)

Selon l’approche par espace de liberté, le cours d’eau opère naturellement dans un espace où les interventions et les infrastructures sont limitées, permettant de réduire la vulnérabilité des citoyens et d’augmenter la résilience du cours d’eau face aux inondations et à l’érosion. Devant ces phénomènes qui peuvent être amplifiés par les changements climatiques, des actions peuvent être envisagées afin de limiter les risques associés à la dynamiques des cours d’eau.

La conservation d’une bande riveraine naturelle, la préservation des milieux humides et la diminution des travaux de stabilisation des berges sont des exemples d’actions qui peuvent permettre aux cours d’eau d’évoluer vers un équilibre naturel et de s’autoréguler, tout en contribuant à réduire les impacts sur la qualité de l’eau et à optimiser les services écosystémiques.

OBJECTIFS du projet

RduNordParc rte 158_Lachute8

  • Cartographier l’espace de liberté pour des tronçons de quatre cours d’eau de la MRC d’Argenteuil dont la dynamique menace les enjeux de collectivité;
  • Définir les conditions favorables et défavorables à l’intégration de l’espace de liberté dans les politiques municipales;
  • Développer un cadre de référence pour l’application du concept de liberté dans la gestion des cours d’eau.

Des approches similaires sont largement valorisées notamment au Vermont, en France et en Angleterre. Toutefois, il s’agit d’une première initiative québécoise visant l’application du concept d’espace de liberté dans les politiques municipales.

UNE DÉMARCHE PARTICIPATIVE !

Une table de travail réunissant une diversité d’acteurs des secteurs municipal, agricole et gouvernemental a été mise sur pied afin de :

1) Cerner les préoccupations locales quant à l’approche par espace de liberté;
2) Définir collectivement des stratégies de mise en œuvre;
3) Transférer les connaissances acquises sur la dynamique des cours d’eau.

Une première rencontre de la table de travail avait lieu le 2 juin 2016 CONSULTEZ LA PRÉSENTATION

Mené par Simon Massé, candidat au doctorat, ce projet s’insère dans un plus vaste projet portant sur quatre rivières situées dans trois régions du Québec.

POUR INFORMATION : MARIE-CLAUDE BONNEVILLE