Plan d’action collectif pour la pérennité de la Baie de Carillon

Voir la Fiche projet

TERRITOIRE D’ÉTUDE

Le territoire d’étude, d’une superficie de 18 km2, inclut une baie de 3.6 km2 et un complexe de milieux humides (eau peu profonde, marais et marécages) couvrant 4.7 km2 (incluant la Presqu’île Robillard). Le reste du territoire est principalement en milieu agricole (plus de 9 km2).

La zone d’étude est caractérisée par des attributs biologiques et écologiques importants, incluant les habitats fauniques reconnus suivants:

  • Aire de concentration d’oiseaux aquatiques
  • Habitat du rat musqué
  • Refuge d’oiseaux migrateurs
  • Espèces à statut précaire

DESCRIPTION

Depuis 2010, le suivi de la qualité de l’eau réalisé par Abrinord, à proximité de la Baie de Carillon, a mis en évidence plusieurs dépassements des critères de qualité de l’eau (concentrations de coliformes fécaux (CF), matières en suspension (MES) et phosphore (P)). Les taux élevés de CF, P et MES engendrent des problèmes préoccupants, tels l’envasement graduel de la baie, le risque potentiel de colmatage des frayères par les sédiments, la prolifération d’espèces aquatiques exotiques envahissantes, dont le myriophylle à épis, ainsi que l’apparition de problèmes de cyanobactéries « fleurs d’eau ». La dégradation de la qualité de l’eau est donc liée à des problématiques qui compromettent certains usages, menacent l’intégrité des écosystèmes aquatiques et riverains et affectent la biodiversité de la Baie de Carillon. Tout au long du projet, la participation d’une diversité d’acteurs permettra d’élaborer un Portrait de la zone d’étude et un Diagnostic des principales problématiques, pour ensuite réaliser un Plan d’action collectif et concerté.

DURÉE DU PROJET: Mai 2018 à juin 2019

ACTIVITÉS PRÉVUES

  • Formation d’un groupe de travail
  • Inventaire ornithologique
  • Caractérisation des macrophytes
  • Échantillonnage de l’eau
  • Rencontres avec les producteurs agricoles et propriétaires riverains
  • Modélisation hydrologique

PARTENAIRES DU PROJET

 

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution du programme Interactions communautaires, lié au Plan d’action Saint-Laurent 2011-2026 et mis en œuvre par les gouvernements du Canada et du Québec.


POUR INFORMATION : AURÉLIE CHARPENTIER