Golfs durables

DESCRIPTION

Au cours des étés 2006 et 2007, de nombreux lacs de la région des Laurentides ont été affectés par une efflorescence de cyanobactéries. Pour contrer ce phénomène, la MRC des Laurentides a choisi d’implanter un règlement pour protéger la bande riveraine, qui se traduit sur le terrain par l’arrêt de la tonte dans les 10 à 15 premiers mètres associés à la revégétalisation des cinq (5) premiers mètres de rive de part et d’autre du cours d’eau. Préalablement à la mise en place de cette réglementation, la MRC a tenu une consultation publique au cours de laquelle les propriétaires de terrains de golfs ont témoigné de leurs inquiétudes quant à la possible entrave au jeu ainsi que de leur volonté de collaborer à l’effort général. C’est ainsi qu’un accord est conclu entre la MRC, les propriétaires de golfs ainsi que les municipalités concernées pour établir des plans de revégétalisation.

De manière similaire à ce qui se déroule dans la MRC des Laurentides, la MRC des Pays-d’en-Haut a modifié son schéma d’aménagement afin d’interdire tout contrôle de la végétation en rive. Invités à participer à ce mouvement collectif, les golfs de la MRC ont choisi d’opter pour une gestion plus proche du développement durable en s’engageant dans le processus. Ainsi, des plans de renaturalisation spécifique à chaque golf ont été établis et fournis aux participants.

Le Comité en développement durable de la SADC des Laurentides s’est alors formé et a mis en place une formation sur les pratiques écologiques déjà existantes pour les golfs, ainsi que divers outils de sensibilisation destinés aux joueurs. C’est ainsi que le Comité a produit une trousse d’outils de sensibilisation contenant un panneau d’information « Des golfs plus verts que jamais », des affiches pour les voiturettes de golfs et le panneau « Bande riveraine au travail » produit par Bleu Laurentides.

Le Comité en développement durable de la SADC des Laurentides est composé de cinq (5) acteurs:

– La Société d’Aide au Développement des Collectivités (SADC) des Laurentides
– AGIR pour la Diable
– Abrinord
– Accord Laurentides
– Le Conseil régional de l’environnement (CRE) des Laurentides

La mission du Comité est de coordonner des projets innovateurs en développement durable, portés par la synergie des acteurs participants sur le territoire de la SADC des Laurentides.

 

Devant le succès de ce projet, d’autres partenaires ont souhaité l’exporter dans leur MRC, notamment celle de Mirabel, dont les golfs inclus dans le territoire d’Abrinord, ont participé.