Cours d’eau Urbain

DESCRIPTION DU PROJET

Afin de réduire les impacts des aléas hydroclimatiques dans un secteur résidentiel dense, la Ville de Lachute, avec la collaboration de la MRC d’Argenteuil, entreprend un projet d’aménagement d’infrastructures vertes et de milieux humides et hydriques dans le bassin versant du cours d’eau Urbain.

Afin de maximiser l’impact positif du projet sur le bien-être de la collectivité, il est également opportun d’impliquer les résidents du bassin versant dans l’identification et la mise en œuvre de solutions à l’échelle des propriétés privées. Abrinord a donc été appelé à collaborer au projet afin de développer et de coordonner cette démarche collective.

 

Le projet explorera donc les solutions possibles pour minimiser l’impact des aléas hydroclimatiques sur la collectivité, ainsi que les autres problématiques qui seront identifiées par celle-ci.

 

 

Première rencontre des intéressés

Une première rencontre des intéressés a eu lieu le 8 décembre 2020, lors que laquelle la Ville de Lachute et la MRC d’Argenteuil ont pu présenter aux citoyens concernés le projet qui sera mis en place dans la zone d’influence du cours d’eau Urbain au cours des deux prochaines années afin d’atténuer les crues printanières et les risques d’inondation associés. L’ensemble des participants ont ensuite eu l’occasion de partager leurs préoccupations et leurs aspirations par rapport au cours d’eau.

Consulter le compte rendu Consulter la présentation

Comité de travail

Finalement, un comité de travail a pu être formé afin d’entreprendre, avec le soutien d’Abrinord, une réflexion collective pour remédier aux problématiques identifiées.

Si vous désirez vous impliquer, ou simplement rester informé de la démarche, vous êtes invité à contacter Mme Mélanie Lauzon, chargée de projets, au mlauzon@abrinord.qc.ca.

PARTENAIRES DU PROJET

Partenaire financier :

Ce projet est réalisé grâce à la participation financière du gouvernement du Québec, dans le cadre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

 

POUR INFORMATION :

Mélanie Lauzon, chargée de projets