Protection, restauration et mise en valeur de lacs habités (municipalités phares)

Projet terminé en 2014

DESCRIPTION

En raison de leur situation géographique dans quatre MRC différentes, de leur implication et de leurs initiatives passées en matière de protection de l’environnement et plus particulièrement de la ressource eau, les municipalités « phares » du Canton de Gore, de Lantier et de Sainte-Anne-des-Lacs ainsi que la Ville de Saint-Colomban participent à un projet de protection, restauration et mise en valeur de lacs habités. Sous la coordination d’Abrinord, ces municipalités ont mandaté des experts qui ont réalisé simultanément des rapports techniques afin d’identifier et de quantifier les travaux de restauration, protection, de mise en valeur et de sensibilisation nécessaires (Horizon multiressource Inc. Biofilia, Terre et habitats). Conceptualisé de manière à regrouper le monde communautaire, municipal et économique, le projet a été coordonné par Abrinord afin que les recommandations environnementales et sociales des rapports techniques produits voient le jour.

OBJECTIFS

1. Dans un esprit de concertation, regrouper quatre municipalités « phares », situées dans quatre MRC différentes du nord au sud du bassin versant, dans le cadre d’un projet conforme au Plan directeur de l’eau (PDE) produit par Abrinord;
2. Mettre en oeuvre les recommandations botaniques, limnologiques, hydrauliques, fauniques et sociales identifiées dans des rapports techniques produits sur 11 lacs habités du bassin versant;
3. Stimuler des initiatives visant l’amélioration de l’eau du bassin versant de la rivière du Nord dans le cadre d’un mouvement orchestré entre de nombreux acteurs, dont l’association n’est pas naturelle, soutenu dans le temps et réparti géographiquement;
4. Initier un changement d’attitude et de comportements chez les riverains et les citoyens par la sensibilisation.

Afin d’atteindre l’objectif principal du projet, un diagnostic précis de chacun des 11 lacs habités a été effectué pour déterminer la nature de ces travaux. Des demandes de financement ont été déposées auprès de différents bailleurs de fonds afin de pouvoir mener à bien ces actions. La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement a financé le projet de révégétalisation de l’île Benoit du lac Marois à Sainte-Anne-des-Lacs ainsi que le projet d’Herbier de Lantier pour un total de 26 000 $. La Fondation TD des amis de l’environnement a financé la revégétalisation des berges des lacs des municipalités phares à hauteur de 6 000 $ et le Jour de la Terre Québec/Facture en ligne Videotron ont également participé au financement des activités de revégétalisation des berges des lacs en fournissant une somme de 13 600 $.

La conférence de presse de clôture du projet, financée par la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, a eu lieu le 18 juin 2014, à la salle communautaire de Sainte-Anne-des-Lacs et s’est terminée par l’inauguration officielle du site de Sainte-Anne-des-Lacs, l’île Benoit du lac Marois.

 

Lantier Sainte-Anne-des-Lacs Saint-Colomban Canton de Gore
2012 municipalites_phares_lantier_2012 municipalites_phares_sadl_2012 municipalites_phares_st-colomban_2012 municipalites_phares_gore_2012
2013 municipalites_phares_lantier_2013 municipalites_phares_st-colomban_2013 municipalites_phares_sadl_2013 municipalites_phares_gore_2013
2014 municipalites_phares_lantier_2014 municipalites_phares_sadl_2014 municipalites_phares_st-colomban_2014 municipalites_phares_gore_2014

POUR INFORMATION : ALEXIA COUTURIER